Maudire le béton

Maudire le béton, c’est un voyage. Un voyage que l’on prépare en laissant ses valises sur le pas de la porte. Un retour au vide, désertique, où l’on se rend compte que les choses les plus importantes ne tiennent pas dans un sac à dos. Mais glissent entre les doigts. La fugacité de moments attrapés. Fragiles. Ne rien bétonner. Maudire le béton est une déclaration d’amour sur fond de désert brûlant. Des bribes, une profession de foi, un manifeste. Manifeste.

Libre service !

Merci à la Médiathèque de Wazemmes, Lille, à deux pas de la Maison Folie qui, à l’occasion de l’exposition Mind Your Book, à fait une présentation des ouvrages de la maison !

Travail sur site

Nouveau site, nouveau départ. Histoire de fêter les dix-huit années de la maison d’édition. Majeure. Encore pas mal de travail pour y retrouver toutes les informations et tous les titres au catalogue. Le tout devrait être achevé pour l’exposition consacrée à la maison d’édition qui se déroulera à la Maison Folie de Wazemmes, à Lille, du 1er avril au 1er mai.

Forty Dogs

Je planche sur un objet éditorial pour nuit myrtide édition pour le Marché de la Poésie. Un texte de didier bourda, lu par didier bourda et édith azam, mis en son par martin antiphon, avec une pointe de piano à bretelles c/o jesus aured. Je poursuis mes recherches en spatialisation, habituellement grandeur nature imprimant le monde avec ma casse rouge du Niveau Zéro de l’Écriture. Là, je reviens à la page pour prendre en main des extraits du texte de didier bourda et lui donner un tour d’écrou supplémentaire par sa forme visée, ce jeu dans l’espace de papier offert. …